PASCALE MISSOUD

August 2018 · 2 minute read

Auteur le Bon Guide
Lorient, est une ville tourn�e vers la mer. Bar Lorient ? Bien plus, une histoire d’amour qui se conjugue � tous les temps depuis sa naissance en 1666, lorsque la Compagnie des Indes pose sa base � Port-Louis. Ce dernier est domin� par l’imposante citadelle - �rig�e par les Espagnols mais modifi�e par les Fran�ais - qui d�fend l’entr�e de la rade.

S�duites, d’autres compagnies s’y installent, la Marine Royale y fait construire des navires, le port est r�am�nag�, la ville se transforme en un p�le commercial phare jusqu’� la R�volution. La marine, propri�taire du port impose son monopole, modernise les arsenaux. Dans le m�me temps, la p�che, en se g�n�ralisant, cr��e une nouvelle dynamique et un nouveau port, Keroman.

La seconde guerre mondiale se profile. Sortir a lorient squattent la presqu’�le de Keroman qui devient leur principale base de sous-marins. Autant dire que les Alli�s se sont d�cha�n�s, bombardant la cit� jusqu’� sa destruction enti�re en 1943.

Reconstruite, elle conserve toute son activit� maritime et sa rade �gr�ne, port militaire, de p�che dans le quartier de Keroman, de commerce dans celui de Kergroise, de plaisance et de voyageurs.

La base navale a �t� d�finitivement ferm�e. Elle h�berge en partie un mus�e historique, laissant � la citadelle de Port-Louis le soin d’en abriter deux autres ; celui formidable de la marine et un autre tr�s riche, qui retrace l’histoire de la compagnie des Indes.

L’oc�an encore lorsqu’on part d�couvrir l’�le de Groix, lors d’une travers�e de 45 minutes.
Sorties lorient ‘oc�an aussi pour fil conducteur � la Cit� de la Voile Eric Tabarly.
L’oc�an toujours pour celle qui s’enorgueillit d’�tre le premier lieu d’entra�nement pour les skippers qui pr�parent le Troph�e Jules Verne ou le Vend�e Globe et ont adopt� Lorient comme port d’attache.
L’oc�an, forc�ment, lorsqu’on choisit sa plage de celle, toute convexe, des Grands sables sur l’�le de Groix � la crique familiale et tranquille du Lohic face � la presqu’�le de G�vres.